• D'Antigua à Semuc Champey, de l'urbain au sauvage

    Du 21/04/15 au 24/04/15

     

     

     

    Après notre semaine de cours d’espagnol, nous partons pour l’ancienne capitale du pays : Antigua. Ville coloniale qui a gardé sa taille humaine et qui a un gros avantage pour les voyageurs comme nous, sa police du tourisme. En effet, les policiers mettent à disposition les ruines qui se trouvent sur leur terrain (en plein centre ville) pour camper et tout ça gratuitement. Nous avons même le droit d’utiliser les WC et les douches (froides) qui se trouvent sur le site, c’est parfait.

     

     

    Le "camping" d'Antigua

     

     

    Nous partons explorer la ville pendant une journée, elle n’est pas bien grande, nous en faisons vite le tour et utilisons notre deuxième journée sur place pour installer notre moustiquaire, celle bricolée à Oaxaca quelque temps plus tôt.

     

    Nous sommes allés visiter un musée, celui du tissage. Il comprend une petite collection des tenues portées dans le pays, puisqu’ici chaque village à ses caractéristiques. Nous le qualifierons de « mignon », n’allez pas à Antigua juste pour ça !

      

    Antigua      Antigua      Antigua

     

    Antigua      Antigua      Antigua

     

    Antigua      Antigua      Le musée du tissage

     

    Musée du tissage      Musée du tissage

     

    En route pour Tikal, le plus grand site Maya d’Amérique centrale (vous me direz, on ne les trouvait pas ailleurs !), nous faisons une petite pause au Biotopo del Quetzal.

     

    Le Quetzal, l’oiseau des rois (et le roi des oiseaux) est l’emblème du Guatemala. Seulement il est très rare. La diminution de son habitat ayant entrainé sa disparition il faut être vraiment chanceux pour l’observer. Et bien que nous soyons à la saison la plus propice (avril c’est le temps des amours), nous n’en apercevrons pas une plume, pourtant très longue !

     

    Biotopo del Quetzal      Biotopo del Quetzal      Le fameux Quetzal, ici empaillé bien sûr

     

    Toujours en direction du Petén dans le nord-est du pays, le temps se réchauffe, jusqu’à devenir carrément insupportable. On a largement dépassé les 35°C et l’humidité ambiante est très élevée elle aussi. On transpire sans rien faire. Ceci nous fait apprécier d’autant plus notre prochain arrêt. Le site est superbe et vaut vraiment le détour si vous passez par là. Je parle ici de Semuc Champey. Une succession de piscines naturelles d’un vert bleuté dont l’eau rafraichira votre corps en ébullition. Il y a là une marche d’environ 1h qui permet d’accéder à un mirador. C’est dur, ça grimpe, c’est des dizaines de marches mais allez-y, la vue vaut largement l’effort. Et de toute façon, à votre retour vous pourrez faire un plongeon pour vous rafraichir.

     

     

     

    Sur la route pour Semuc      Semuc Champey      Semuc Champey

     

    Semuc Champey      Semuc Champey      Semuc Champey

     

    Nous ne passerons qu’une seule après midi et une nuit ici mais nous avons tout de même eu le temps de faire une belle rencontre, Bernard-Luc et Marie-Eve, deux québécois en vacances au Guatemala. Dumbo ayant une fois de plus rempli sa mission puisque Bernard est littéralement tombé sous son charme. Nous avons passé la soirée ensemble, un très bon moment une fois de plus ! 


  • Commentaires

    1
    Christian
    Mercredi 6 Mai 2015 à 17:00

    Pour le quetzal, il y aura une deuxième chance au Costa-Rica yes

    2
    Mercredi 6 Mai 2015 à 21:24

    On compte dessus!

    3
    mémé lolo
    Mercredi 6 Mai 2015 à 21:34

    super, vous etes presque à jour dans vos articles. Bisous tous les 2. Les retrouvailles approchent cool

    4
    mamie cricri
    Mercredi 6 Mai 2015 à 22:25

    merci pour toutes ces nouvelles bonne continuation bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :