• Detroit et la frontiere US

    Fin de la premiere partie de notre aventure canadienne. Nous reviendrons sur ces terres dans quelques semaines, mais pour l'heure, place au tout puissant voisin americain !!!

     

     

    Nous voici donc à la frontière Canada / USA entre Windsor et Detroit.

    Ayant dormi dans les parages nous nous présentons à Windsor vers 10h30 ce mardi matin. Premier arrêt obligatoire avant la frontière : vider la voiture de tout ce qui pourrait nous valoir des ennuis avec nos amis douaniers. Pour faire simple : armes a feux, drogues, explosifs, clandestins, mais aussi fruits légumes et autres denrées périssables... Nous nous arrêtons donc sur un parking pour jeter tous ces produits (il nous restait un peu de choux fleur, bien connu comme étant très dangereux donc interdit en douanes).

     

    Nous nous rendons donc a la frontière, il est 11h30. Premier passage auprès d'un agent dans une espèce de cabane comme un gros péage et première photo lors du passage. Contrôle des papiers et questions habituelles : pourquoi ? Combien de temps ? D'où vient l'argent du voyage ? Par contre le douanier est plutôt embêté par notre plaque française, impossible de la faire entrer dans l'ordinateur. A part ça, il est cool, et semble plus curieux qu'autre chose. Il nous rend nos papiers, et nous fait poursuivre vers la deuxième étape (la fouille) en nous précisant que c'est l'anniversaire du gars qui va nous contrôler, et que nous devons lui souhaiter...

     

    On arrive alors à la fouille : un douanier nous fait garer sous un préau avec plein d'autres voitures, nous dit de prendre avec nous papiers et argent, et de laisser tout le reste dans la voiture. Nous obéissons, et dans la précipitation oublions de lui souhaiter bon anniversaire... (bon si ça se trouve c'était juste une blague entre eux, on ne saura jamais!)

     

    Nous entrons dans les locaux à côté du parking : il y a environ 15 personnes qui attendent. Un douanier prend nos passeports pour noter nos noms : apparemment il n'a pas l'habitude des Français car on s'appelle tous les deux "Paris" sur son calepin (le lieux de délivrance de nos visas...) Apres 30 bonnes minutes d'attentes, que nous passons à regarder 3 douaniers fouiller la voiture dans le parking, et les autres interroger tous les voyageurs. C'est notre tour : petite appréhension quand même. Les questions fusent : pourquoi vous avez un visa B2 ? Combien de temps ? Quelle sera votre adresse ? On commence à lui expliquer, et son collègue lui tend un post-it avec l'adresse de notre blog dessus. "Vas sur ce site tu sauras tout !" Il commence même à faire un topo impeccable de notre voyage. Il nous expliquera ensuite qu'en fouillant la voiture il a vu les autocollants et qu'il a passé 30 min à se balader sur notre blog. Du coup, en plus de tout savoir et de l'expliquer à ses collègues, il est même plutôt fan du projet, et ses collègues le deviennent aussi. Du coup tout est plus simple, les questions deviennent : vous avez prévu d'aller la ? C'est mieux ici. Vous avez pas d'adresse ? On va vous en trouver une ! Du coup notre adresse officielle aux USA est une forêt au sud de Chicago !!!

    Nous voila donc partis avec notre visa de 6 mois, des nouveaux followers du site anglais, et pleins de conseils notamment sur Detroit, notre toute première expérience américaine.

     

    Passage du pont

     

     

    Detroit : capitale du Michigan, ville industrielle par excellence (berceau de Ford et General Motors), une des villes les plus importantes des USA au XXème siècle, et aujourd'hui seule ville au monde à avoir déclaré faillite. Et oui, "Motown" (pour Motor Town, un de ces surnoms) et désormais "bankrupted" et croule sous 15 milliards de dollars de dettes. La population est passée de 2,5 millions a 700.000 habitants en 15 ans, des quartiers entiers sont abandonnes, y compris des immeubles du centre ville. Globalement les services publiques sont insuffisants, et les habitants sont très souvent livrés à eux mêmes : c'est la capitale mondiale de la débrouille et du système D.

     

    Detroit      Detroit

     

    La ville a aussi la (mauvaise) réputation d'être la ville la plus dangereuse des USA, avec le plus fort taux de meurtres. Il faut relativiser car la plupart des meurtres sont des règlements de comptes entre gangs (très présents apparemment) et les douaniers eux mêmes nous ont dit craindre plus Chicago que Detroit.

     

     

    Tout le monde ne s'en sort pas si mal!      Plein centre ville

     

    De beaux bâtiments mais vides...      A la sortie de la ville: encore plus de bâtiments abandonnés

     

    On trouve toujours de très beaux bâtiments en fonction      Detroit

     

     

    Détroit est aussi pleine de contrastes : la ville est parmi les plus pauvres des USA, mais elle abrite une des banlieues les plus riches du pays, remplie de millionnaires de l'industrie (automobile ou pas).

    Et même si la population a quitté la ville, pas les grandes franchises sportives : elle dispose toujours d'une équipe de top niveau dans chacun des grands sports américains (Baseball, Foot US, Hockey, Basket), preuve que la ville n'est pas morte mais juste en sommeil.

     

    Pour conclure en restant honnêtes, nous ne sommes pas restés assez longtemps pour nous forger un avis sur cette ville, et nous nous sommes cantonnés au centre ville pour des raisons de sécurité (peut être infondées). Cependant, même si l'atmosphère est particulièrement pesante (bâtiments abandonnés, rues quasi désertes même en centre ville) nous ne nous sommes pas sentis moins en sécurité que dans d'autres grandes villes. Il serait intéressant de pouvoir refaire une visite mais accompagnés de vrais "Detroiters", ces habitants fiers de leur ville et qui souhaitent plus que tout lui redonner de sa superbe, pour découvrir ce qu'est réellement Détroit aujourd'hui, et nous pensons que le tableau est loin d'être aussi sombre que ce que les médias laissent entendre...

     

     

     

    N'oubliez pas que vous pouvez agrandir les photos en cliquant simplement dessus.


  • Commentaires

    1
    claude
    Mercredi 1er Octobre 2014 à 02:19

    vraiment super ton article mon fils !!! congratulations !!! trop aimé le côté anectotique des douaniers , ils ont fous ces américains !!!!!! big kisssssss


     

    2
    claude
    Mercredi 1er Octobre 2014 à 02:21

    anecdotique , pardon pour la faute de frappe !!!

    3
    mamie cricri
    Mercredi 1er Octobre 2014 à 08:38

    Super !!!  Laurent j'etais ravie en ouvrant l'ordinateur......bravo Laurent très interressant... je vis ce voyage avec vous..  prenez surtout soin de vous....;RESTEZ GROUPES .   gros bisous

    4
    poupoule
    Mercredi 1er Octobre 2014 à 11:56

    La chance n'était pas avec vous au départ de ce superbe voyage mais voilà qu'elle vous a vite rattrapé !!!!

    C'est toujours un vrai plaisir de vous lire alors bonne continuation et à très vite ;) gros gros bisous à vous 2

     

    5
    Aurélie
    Mercredi 1er Octobre 2014 à 12:17

    Ahaha, après les mauvaises, place aux bonnes surprises ! Allez les Paris !!! ;)

    6
    Mamie MW
    Mercredi 1er Octobre 2014 à 22:14

    Après le bel éxposé d'hier.Nous sommescomblés aujourd'huiavec cet article complet l'histoiredes douaniers:


    Originale,et,curieux;La réponse aux questions habituelles:on ne la sait pas? "Bravo pour l'adresse reçu,


    et les visas"Très bonne continuation,en prenant soins de vous!!Grosses bisesà vs 2 de ns 2 Mamie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :