• La cordillère centrale

    Du 27 octobre au 6 novembre 2015

     

    En quittant la Cordillère Blanche, nous continuons notre route dans les montagnes. Direction Huancayo où la maman de Melba (la propriétaire du camping Swiss Wasi sur la côte) vit. Melba nous avait dit de contacter sa maman qui accepterait à coup sûr de nous accueillir.

    Si on fait un tel voyage, c'est aussi et surtout pour rencontrer des locaux et voici une opportunité en or! Nous envoyons un message à Melba qui nous dit que sa maman est sortie mais qu'il n'y a pas de soucis, elle devrait être revenue d'ici peu et qu'on peut aller frapper chez elle. Ce que nous nous empressons de faire. Le problème c'est qu'elle n'était pas du tout au courant de notre arrivée (Melba n'ayant pas réussi à la joindre). Problème vite résolue par la gentillesse et la bonne humeur de Rina (la maman de Melba) qui, bien que ne nous connaissant absolument pas, nous accueille les bras grands ouverts. Elle nous offre une chambre et nous prépare à manger.

     

     

    Rina, Laurent et Lise       Rina et Laurent

     

    L'immersion est totale avec Rina, nous préparons des plats péruviens comme du ceviche (salade de poissons) et des cuyes (cochon d'inde, un plat de fête ici). On rencontre aussi plusieurs amies de Rina, découvrons les marchés locaux en sa compagnie, et passons de longues heures avec elle à discuter autour de tasses de thé bien confortablement assis dans son salon.

     

    Pressage des citrons pour le ceviche      Piment et gingembre pour le ceviche      Ceviche

     

    Stand de cuyes      Laurent qui déguste son cuy      Le Pérou, pays de la pomme de terre

     

    Le samedi Laurent part avec Edgar (l'un des fils de Rina) pour visiter un peu le coin. Ils ont la chance de tomber sur un mariage dans un village voisin. Pour ma part, la faute à un jus de fruit pas sympathique avec les touristes, je reste à la maison et continue à faire ma vidéo sur la Cordillera Blanca.

     

    Mariage      Mariage avec mariachi     Mariage

     

              

     

    Dans l'après midi, la procession del Senor de los Milagros passe dans le quartier. Ces célébrations sont très importantes au Pérou, et particulièrement dans les régions montagneuses du centre.

    Il faut le voir pour le croire. Dix à quinze personnes portent sur leur épaules une énorme double statue. Le Christ est sur la face tandis que la Vierge se trouve de l'autre côté. Encens et fanfare, fleurs et badauds... tout est là pour rendre l'instant fascinant à nos yeux. Nous suivons la procession avec Rina pendant un long moment.

    Mon personnage préféré dans tout cet assemblage est le gars en charge de soulever tous les fils électriques afin que la procession puisse déambuler dans les rues. Et il en a du boulot! Pour qui a déjà mis les pieds en Amérique du Sud (voire Centrale et même parfois du Nord), vous savez qu'ici la politique d'enterrement des fils électriques est tout bonnement inexistante. Le résultat est un enchevêtrement sans nom de dizaines de câbles.

     

    Décoration des routes en attendant la procession     Procession seigneur de los Milagros      Procession du seigneur de los Milagros

     

    Admirez le travail du "souleveur de cables"      Pétards fait maison     Procession seigneur de los Milagros

     

     

    Nous finissons par quitter Rina après 4 nuits passées chez elle. Elle a été adorable avec nous bien qu'elle n'avait aucune idée de notre existence. Voilà une expérience comme on les aime! Un grand merci à notre Mami Rina!!!

     

    Nous faisons à présent route vers Ayacucho, le berceau de l'artisanat péruvien. De ce côté là, déception complète! Nous allons dans le quartier Santa Ana sensé être le centre artisanal, et nous ne trouvons qu'un malheureux stand ouvert et pas un chat à l'horizon (bon aujourd'hui c'est férié donc c'est plus calme...)... Seule consolation la vue sur la ville (mais on en a une très belle depuis le 4ème étage de notre hôtel) et 10 Soles trouvés par terre sur la place centrale (2,70€).

     

    Heureusement la ville a d'autre attraits. Les bâtiments sont très jolis et l'ambiance coloniale très agréable. La spécialité de la région étant la fabrication de retables, nous en découvrons de splendides dans les nombreuses églises de la ville..

    Nous rencontrons aussi une autre procession. Cette fois la charge semble encore plus lourde, les gens sont plus nombreux et tanguent de droite à gauche. Impressionnant!

     

    Plaza de armas, Ayacucho      La vue depuis notre hotel      Ayacucho

     

    Procession      Admirez les portes partitions      Nous sommes aussi tombés sur cette manifestation

     

    Il est à présent temps de quitter Ayacucho, direction Cusco. A peine sortis de la ville (ce qui n'est pas une mince affaire), premier obstacle : des villageois bloquent la route à grand renforts de pneus en feu. Voyant deux bus remplis de policiers se diriger vers la zone, on préfère faire demi tour et prendre une autre route.

     

    Avant de rejoindre Cusco (ce qui nous prendra 2 jours), nous faisons quelques arrêts "culturels". On commence par la forteresse de Sondor (S/2 par personne), un site de la nation Chanka (pré-Inca). Ceux-ci ont été vaincus par les Incas qui ont ensuite investi le site.

     

    Sondor      Sondor      Sur la route de Cusco

     

    On s'arrête ensuite à la pierre de Sawuit (S/10 par personne), un gros monolithe (4m de diamètre) taillé à sa surface. Il représenterait l'empire Inca tel qu'ils le voyaient.

     

    Pierre de Sawuit      Pierre de Sawuit      Sawuit


  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Décembre 2015 à 03:44

    tres bel article !!! et superbes photos com dab !! gros bisous à vous deux

    2
    Christian
    Mardi 1er Décembre 2015 à 20:40

     

    Arrête le jus de fruits et bois de la bière ! glasses

     

    3
    Mamie MW
    Mardi 1er Décembre 2015 à 22:07

    Toujours Super, ces belles prises. Pour les processions cela me rappelle

    quand nous faisions des tapis en sciure de bois (teint maison)

    à l'occasion de la fête Dieu . Vous avez trouvé une Mamie (de subsitions) c'est super.

    De nouveau une belle expérience , bonne  continuation .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :