• La route des lagunes

     

    Du 3 au 6 janvier 2016

     

     

    Attention ! : 2ème article par Laurent, il est lancé, on ne l’arrête plus !

     

     

    Deuxième étape mythique de cette zone de la Bolivie, le Sud Lipez et sa Route des Lagunes ! Nous quittons Uyuni après une dernière session de marchandage sur le prix du diesel à la pompe : ce sera notre plein le plus cher (6.5 bolivianos le litre) mais nous n’avons pas beaucoup à charger donc ça va.

     

    Il faut savoir qu’en Bolivie il y a deux tarifs à la pompe : celui pour les locaux (3.8 BOL/litre soit environ 0.50 €) et le tarif « étranger » à 8.8 Bol/litre (1.20 € environ). Cette (énorme) différence s’explique par le fait que le carburant (produit ici ou acheté pas cher aux « amis » vénézuéliens) est subventionné par l’Etat pour les locaux, et surtaxé pour les étrangers… Le résultat de cette politique est que nous devons à chaque fois négocier avec le pompiste un tarif « intermédiaire », sans facture, qui lui permet de se mettre pas mal de sous dans la poche (super pour lutter contre la corruption). Au final nous n’aurons bien évidemment jamais payé le prix plein tarif (Je suis devenu bien trop « économe » pour ça, et préfère tergiverser les pompistes, quitte à essayer plusieurs stations avant de faire le plein). Nous aurons payé entre 5.0 et 6.5 bolivianos par litre suivant la difficulté des négociations, mais c’est toujours cela de pris…

     

    Nous voilà donc tous les six (comprendre nous deux, Sissi & Günter et Sabine & Andy) en route vers le sud sauvage et inhospitalier, celui dont les paysages sont si fantastiques et les routes si difficiles… Mouais, après ce qu’on a vu autour du Salar, on se doute bien que le risque de mourir de faim et soif perdu au milieu du désert après une panne sera bien mince vu les centaines de véhicules de tours organisés qui sillonnent cette zone quotidiennement. Après plusieurs heures de route, nous mettons en place notre campement (comprenez « nous nous garons ») au bord de la très jolie Laguna Cañapa. On passera la fin d’après midi à observer les flamants roses qui peuplent ces lagunes.

     

    Laguna Cañapa      Laguna Cañapa      Laguna Cañapa

               

     

    Le lendemain nous continuons notre route en direction de la Reserve National Eduardo Averoa. La conduite est très ludique. Il n’y a pas de route ou plutôt il y a tout plein de routes ! Chacun trace son propre chemin ici, il en résulte des dizaines de traces qui vont « globalement » dans la même direction : c’est le paradis du 4x4 ! On se fait bien plaisir à jouer dans la poussière, les cailloux et le sable (« c’est pour ça qu’on a acheté un Land Cruiser !! »).

     

    Chacun sa route, chacun son chemin     "Route" des lagunes

     

    La route des lagunes      Suivez le guide      La route des lagunes

                

    Les paysages sont vraiment grandioses, les espaces immenses et des couleurs pastel à perte de vue… On ne regrette pas le voyage.

     

    Les seuls points négatifs sont l’altitude extrême (constamment à plus de 4000m, le moindre effort physique est épuisant), ainsi que le froid et le vent qui rendent la vie à l’extérieure du véhicule impossible dès que le soleil est couché.

     

    Nous entrons finalement dans le parc national, et découvrons sa première attraction, la laguna colorada suivit « de près » par  l’arbol de piedra (arbre de pierre).

     

    Laguna colorada    Laguna colorada     Laguna Colorada

     

    Laguna colorada

     

    L'arbol de Piedra     Un faux arbol de piedra      La fine équipe

      

    Nous enchainons ensuite les kilomètres et les découvertes, les vues splendides sur les montagnes et les lagunes, tout est si beau… Nous nous arrêtons bien entendu sur les sites incontournables comme les Lagunas Colorada, Verde et Blanca (mais visitons aussi chacune des autres « petites » lagunes, en dehors des sentiers touristiques), le champ de geysers « Sol de Manana »… et le petit bureau des douanes qui jouxte une mine de souffre. Et oui, en prévision de notre sortie du pays nous devons faire annuler notre permis d’import du véhicule ici. Nous en profitons pour battre notre record d’altitude avec la voiture car cette douane culmine tout de même à 5033m, plus haut que le Mont Blanc !

     

    Geysers "sol de manana"      Geysers "sol de manana"      Record d'altitude pour nos montures

     

    La route des lagunes      Vigognes      Campement à l'abri d'un canyon

     

     

    Au total nous aurons passé quatre super journées (et quatre super glaciales nuits) dans cette zone lorsque nous arrivons au poste de contrôle frontière pour sortir de Bolivie. Bon là on va pas vous mentir, c’est un micro poste car il n’y a pas tant de transit que cela. Nous arrivons à 12h10 et ça ferme à 12h pour la sieste jusqu’à 14h. Les douaniers refusent d’abord de s’occuper de nous puis nous autorisent finalement  à passer les formalités, non sans nous faire comprendre qu’une « propina » (comprenez une petite « compensation pécuniaire ») serait la bienvenue. En 5 minutes nos passeports sont tamponnés, et comme nous refusons de leur donner le moindre sou, ils le prennent mal et ne sortent même pas nous ouvrir la barrière qui nous permet d’entrer au Chili : du coup c’est notre Suissesse Sabine qui s’y colle et se transforme en douanière Bolivienne.

     

    Le douanier Sabine      Le choix est vite fait, on doit passer d'abord par le Chili pour les papiers

     

    Nous continuons maintenant notre route vers la ville de San Pedro de Atacama au Chili mais pour une nuit seulement. Pour résumé « c’est cher et trop touristique ». On dort sur un parking et nous payons une douche publique.

    C'est aussi notre dernière nuit tous les 6. Nos compagnons germanophones ont choisi de rester une nuit de plus à San Pedro. En ce qui nous concerne, c'est trop cher, on file en Argentine. Dernier pays de notre liste, elle va nous réserver de belles surprises.

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 5 Mars 2016 à 20:57
    Sissi

    Finally, I did the same thing. Posted the laguna route today!!!!!!!

    Kisses, Sissi

    2
    claude
    Samedi 5 Mars 2016 à 21:52
    Mais qu'est ce que c'est beau !!!.....
    3
    Bernard
    Samedi 5 Mars 2016 à 22:21

    Nous arrivons à 12h10 et ça ferme à 12h… les douaniers… nous autorisent finalement à passer les formalités, non sans nous faire comprendre qu’une « propina » (comprenez une petite « compensation pécuniaire ») serait la bienvenue... et comme nous refusons de leur donner le moindre sou...

     

    Hum… pas très sympas, les douaniers ont fait un effort de vous aider, perso je leur aurais laisser quelque chose, c’est donnant-donnant dans la vie !

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 00:41

        Ben c'est sur que mis hors contexte et lu avec un esprit "occidental" ça peut paraître pas super cool en effet... Mais quand les policiers, les douaniers, militaires (bref tout ce qui porte un uniforme et fait autorité) te réclament systématiquement des propinas pour leurs service (ce qui s'appelle des pots de vin) tu te dois d'être très ferme dans tes principes et ne pas encourager la corruption qui pourrit une (bien trop) grande partie de ces officiers!!! C'est un réel problème par ici, et les gouvernements font (plus ou moins) de leur mieux pour lutter contre, et les consignes officielles sont très claires vis à vis des touristes : "Ne surtout pas entrer dans ce jeu" et briser leur travail... c'est même un délit dans certains pays.

        Après je te rassure, on est quand même des gens (à peu près bien) bien, quand c'est une petite mamie dans la rue qui veut s'acheter un peu de pain on aide, mais quand c'est un officier de l'Etat qui veut que tu le payes pour faire son boulot C'EST NON, point final !

         

         

    4
    Ben
    Dimanche 6 Mars 2016 à 07:37
    Magnifique, comme d'hab... Biz les incorruptibles !!!!!
    5
    Camille
    Dimanche 6 Mars 2016 à 08:53
    Ces paysages... vous finissez vraiment votre voyage en beauté ! C'est magnifique ! Gros gros bisous les loulous.
    6
    Mamie MW
    Dimanche 6 Mars 2016 à 23:57

    Je trouve toujours ce circuit ,ces paysages, SUPER Nous pensions souvent à l'altitude ,heureusement ça se passe bien.,.

    Et oui vous allez vers la finale,mais nous aurons encore de belles choses à voir BISOUS,tous les deux

    7
    VENIN
    Lundi 7 Mars 2016 à 11:33

    Lise, tu vas finir par avoir une otite..... avec ce vent.... la bise

      • Mercredi 23 Mars 2016 à 01:44
        T'inquiète, je suis sortie juste le temps de la photo : 22 secondes montre en main!
    8
    Veronika und Michael
    Lundi 7 Mars 2016 à 22:25

    Beautiful Pictures! Nearly as beautiful as ours ;-)

    It would have been wonderful to drive the "Laguna Route" with the six of you. Probably it would have been double the fun.

    Veronika and Michael

     

     

    9
    mamie cricri
    Lundi 14 Mars 2016 à 09:14

    de plus en plus belles vos phots........de plus en plus on vous attend.....gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :