• Le Costa Rica, des vacances dans le voyage

    Du 12 mai 2015 au 07 juin 2015

     

    Nous voici donc à la frontière avec le Costa Rica après seulement une semaine au Nicaragua. Le 13 mai nous avons rendez-vous avec mes parents à Boca Tapada, au nord est du pays.

    C'est parti pour le plus long passage de frontière que nous aillions eu jusqu'à présent. Le Nicaragua est le pays des tampons et il nous a fallu 1h rien que pour sortir du pays. Il faut faire vérifier la voiture par un agent: "Ah c'est un peu comme une maison sur roue?! Vous pouvez refermer..." Et dire qu'on a attendu sur cette charmante personne pour commencer le processus. Ensuite on passe à un premier guichet, après avoir rempli quelques formulaires elle nous envoie chez un policier pour avoir un tampon dessus. Ensuite on retourne la voir, elle nous fait un joli tas de papier et il faut aller à un autre guichet pour obtenir notre tampon de sortie contre quelques dollars. Ca y est, on peu enfin rouler vers le Costa Rica.

     

    Manque de bol, on arrive en même temps qu'un bus de touristes !! On passe donc un bon moment à faire la queue pour avoir nos passeports tamponnés. On se croirait à l'aéroport avec passage des bagages au rayons X. Il faut maintenant remplir la petite fiche d'entrée. Nous avons oublié notre stylo dans la voiture et l'agent au guichet refuse de nous en prêter un. Le temps de trouver quelqu'un d'assez aimable pour nous prêter le sien nous laissons passer quelques personnes. Lorsque notre tour arrive, on se fait presque engueuler par ce qu'on a confondu "Nombre" (Prénom) et "Appelido" (Nom). Il faut recommencer... L'agent n'est vraiment pas aimable. On fini tout de même par avoir nos tampons et pouvons aller faire les papiers pour la voiture. Entre temps la personne qui nous a prêté son stylo est parti, impossible de lui remettre la main dessus.

    Presque 2h se sont écoulées depuis notre arrivée à la douane du Nicaragua et à ce moment là on ne sait pas qu'il va nous falloir presque encore autant de temps pour partir. En effet, l'assurance auto est obligatoire au Costa Rica et nous arrivons pile au moment où la personne qui s'en charge prend sa pause. C'est parti pour 20 bonnes minutes d'attente devant sa fenêtre vitrée. On profite de la clim qui s'échappe du bureau par la petite ouverture dédiée au passage des papiers. Trente-cinq dollars plus tard nous avons notre assurance. Il faut maintenant en faire une copie ainsi que la page de notre passeport avec le tampon d'entrée (heureusement qu'on a un stock de permis de conduire et de la page photo du passeport). On se rend maintenant à un autre guichet (en face de là où on a fait la première queue). La personne tout aussi peu aimable que la première nous parle vite et en mâchant ses mots, on a du mal à la comprendre et c'est pire quand elle essaye en anglais! Elle nous accompagne jusqu'à la voiture, jette un coup d'œil dedans et retourne à son guichet. On rempli quelques papiers, elle nous fait une jolie pile avec quelques tampons et on retourne là où on a payé l'assurance. Dans le même bâtiment se trouve la dernière étape, là où on obtient ENFIN le permis d'import. On profite de la clim quelques minutes et on peut enfin partir! Il nous a fallu 3h30.

     

    Nous passons notre première nuit assez proche de la frontière, chez des Allemands qui ont ouvert un hôtel où il est possible de camper. Le lieu est plutôt sympa et nous voyons notre premier paresseux. C'est un jeune, probablement tombé de son arbre qu'ils ont recueilli.

     

    Jeune paresseux      Paresseux

     

    Nous retrouvons mes parents le lendemain soir à Boca Tapada, au fin fond du Costa Rica profond. L'endroit est charmant, peuplé d'iguanes et d'oiseaux de toutes tailles et couleurs. La faune est vraiment riche dans ce pays, surtout les oiseaux, peut être les plus faciles à observer (surtout quand l'hôtel installe un "arbre à bananes").

    Pendant notre séjour ici nous faisons deux belles sorties, l'une sur la rivière San Carlos où nous apercevons deux crocodiles et l'autre dans la forêt. Nous avons eu de la chance ce jour là, pas une goute d'eau n'est tombée.

     

    Iguane      Caïque à capuchon      Conure de Finsch (Photo: Christian Wespiser)

     

    Montezuma Oropendola (Photo: Christian Wespiser)      Petite virée sur la rivière San Carlos      Petite virée sur la rivière San Carlos avec Hugo!

     

    Boca Tapada      Boca Tapada      Boca Tapada

     

    Deuxième arrêt: le Rio Celeste tout proche du volcan Tenorio. Je recommande vraiment cet endroit, la rivière vaut nettement les 3h de marche (de plus il est tout à fait possible de marcher moins si vous allez seulement jusqu'au point de vue sur la cascade). Ce jour là par contre nous avons eu moins de chance avec la pluie. Sur les 3h nous en avons passé environ deux et demi sous l'eau, et pas une jolie petite pluie fine. Non, non de vrais seaux!

     

    Rio Celeste      On sourit, la pluie ne fait que commencer!      Frodon Sacquet et Sam Gamegie le Brave traversant la terre du mileu

     

    On continue notre route vers l'ouest pour aller au parc national Rincon de la Vieja. Au programme: promenade dans le parc et bain de boue. Le parc est divisé en deux secteurs (Santa María et Las Pailas) et il faut savoir que pour accéder à Las Pailas il faut payer un droit de passage à une ferme. Ce secteur là est aussi fermé le lundi. Le billet d'entrée est valable pour les deux secteurs dans la même journée et il est possible de passer de l'un à l'autre à pied. Dans ce cas prévoyez de vous lever tôt et préparer vos petits petons, il va falloir enchainer les kilomètres!

    Le secteur Las Paillas regroupe fumerolles et mares de bou(illonnant)e qui nous rappellent Yellowstone. La promenade est des plus agréable, passant de la forêt tropicale à une zone quasi désertique. Le deuxième secteur quand à lui trouve son attrait dans une source d'eau chaude (accessible après 1h de marche). C'est aussi ici que lors de notre pause déjeuner, nos invités ont vu leur premiers singes.

     

    Rincon de la Vieja      Ici encore, on traverse des ponts suspendus      Rincon de la Vieja

     

    Rincon de la Vieja      Rincon de la Vieja : Blouuuuuuuuup!      Rincon de la Vieja

     

    Rincon de la Vieja      Rincon de la Vieja      Rincon de la Vieja - Souce d'eau chaude

     

    Notre passage ici a été marqué par une journée farniente plutôt singulière. En effet, nous avons expérimenté les bains de boue. Après un petit passage au sauna, on s'enduit de boue, on attend que ça sèche et on se rince. On en ressort avec une peau toute douce.

     

    Ne pas tacher le maillot! Surtout ne pas tacher le maillot!      Mémé Lolo contente de jouer dans la boue!      Combat de boue?

     

    Piscine municipale      Las Hornillas      Vue depuis Las Hornillas: le Volcan Miravalles     

     

    Autre expérience de la journée, le toboggan. Mais pas n'importe comment, avec bouée et casque pour éviter les blessures. Alors que nous sommes bien installés, le "guide" ouvre une trappe qui retient plusieurs dizaines de litres d'eau et nous voici propulsés sur 500m avant d'atterrir dans la piscine.

     

    J'aurai pas du lui demander de mettre la gomme!      Amerrissage dans 3...2...1...      Ca décoiffe! (Christian en a perdu son casque!)

     

    Las Hornillas      Las Hornillas

     

    Sur notre route pour le parc national Manuel Antonio, nous faisons un petit arrêt au refuge Las Pumas qui recueille des animaux blessés ou maltraités afin de les soigner et si possible les relâcher. Malheureusement la plupart d'entre eux sont incapables de se débrouiller seuls et sont donc condamnés à finir leur vie au parc.

     

    Toucan à carène (Photo : Christian Wespiser)      Las Pumas      Las Pumas

     

    Autre arrêt en route, "le pont aux crocodiles". Si vous avez déjà planifié un voyage au Costa Rica ou discuté avec quelqu'un qui y était vous avez probablement entendu parlé de ce pont. On y voit les crocodiles se prélasser dessous mais il n'y a pas que les croco qui font la renommé du site. Les voleurs aussi. En effet, le site est connu pour ça, et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle ma mère n'est jamais sortie de la voiture pour venir voir les bêtes. Deux policiers étant présents juste à côté de nos voitures, le reste de la troupe est allé les voir.

     

    Le pont aux crocos      Le pont aux crocos (regardez les deux dents du haut de celui-ci!)      Vue depuis le pont aux crocos

     

    Nous arrivons ensuite au parc national Manuel Antonio, on ne le sait pas encore mais ce parc vaut plus le détour que le Corcovado dont tout le monde parle (et qui nous a un peu déçus mais j'y reviendrai).

    L'entrée, comme tous les parcs du Costa Rica est un peu chère, surtout pour les étrangers. Et oui, ici comme dans beaucoup d'autres pays d'Amérique Latine, il y a deux tarifs: un pour les locaux (souvent dérisoire) et un pour les étrangers (souvent moins dérisoire). Nous avons passé la journée à arpenter le parc. Arrivés à 8h nous n'en sommes repartis qu'à la fermeture à 16h. Nous avons pu observer toutes sortes de singes : capucins, hurleurs et aussi quelques paresseux mais les oiseaux se sont fait plutôt discrets. Ni aras ni toucans. Sur ce point nous nous attendions à bien plus!

     

    Capucins      Singe hurleur      Paresseux (Photo: Christian Wespiser)

     

    Parc National Manuel Antonio (Photo : Christian Wespiser)      Parc National Manuel Antonio      Parc National Manuel Antonio

     

    Nous sommes à présent en route vers le sud et la péninsule d'Osa, là où se trouve le Corcovado, point culminant d'un voyage Costaricien. Et point le plus sombre lors de la préparation de sa visite... En ce qui nous concerne, nous avons choisi de laisser la voiture à Sierpe et de nous rendre à Bahia Drake en bateau (entre 15 et 20$ selon l'heure). Il y a bien une route mais elle est peu praticable pendant la saison des pluies et de toutes façons mes parents ne se sentaient pas trop de se lancer là dedans avec leur voiturette de loc.

    Mon conseil si vous prévoyez une visite du Corcovado, ne vous prenez pas la tête à chercher des infos pendant des heures sur internet, on trouve tout et son contraire. Choisissez un hôtel, il sera en mesure de vous organiser toutes les sorties que vous voulez! C'est le même prix (90$/pers) partout de toutes façons (et oui, le guide est obligatoire). Nous avons eu de la chance lors de notre sortie, nous sommes passés entre les goutes (de pluies) mais je dois dire que j'ai été un peu déçue. Une fois de plus je m'attendais à voir beaucoup plus d'oiseaux et mis à part les singes Titi (ou écureuil) et un tapir nous n'avons rien vu de neuf. Le reste du pays est tout aussi riche!

     

    Singes Titi      Tapir      Corcovado

     

    Champignon "voile de la mariée"      Singe araignée      Corcovado NP

     

    Pendant notre séjour dans le coin nous faisons aussi une chouette journée en mer. C'est chaussés de palmes et avec masque et tuba qu'on part à la recherche de la faune sous-marine. Poissons de toutes les couleurs, tortue, raies, requin et dauphin.Cette sortie nous a beaucoup plus sauf à Laurent qui a grandi dedans et donc n'a pas été impressionné plus que ça (c'est plus joli en Calédonie!).

     

    Ile Cano      Ile Cano      Ila Cano

     

    Dernière sortie dans le coin : insectes et grenouilles de nuit. Vraiment super intéressant. Et malgré la pluie qui s'est remise à tomber à grands seaux on voit et on apprend tout un tas de choses.

     

    Grenouille aux yeux rouges, l'emblème du Costa Rica (Photo : Christian Wespiser)      Sortie de nuit      Sortie de nuit

     

    Bien entendu nous ne nous sommes pas avoué vaincus, c'est pas par ce qu'on n'a pas vu beaucoup d'oiseaux au parc qu'on ne part pas à la "chasse" au ara. Deux couples sont souvent dans les parages et on réussi à prendre quelques clichés.

     

    Ara rouge      Ara rouge

     

    Un autre oiseau beaucoup plus difficile à prendre en photo par contre (et même à apercevoir) c'est le quetzal. Il ne passe pourtant pas inaperçu avec ses couleurs tapageuses et sa queue de 60cm de long. Sur ce coup il a fallut tricher, ce sont donc des photos de photos que vous allez voir. C'est pas faute d'avoir essayé pourtant! On s'est levé à 5h et on est parti sur ses traces mais nous n'avons fait qu'en apercevoir et jamais d'assez prêt pour obtenir une photo convenable.

     

    Quetzal resplandissant      Quetzal resplandissant

     

    Dernière sortie à 4 : un jardin botanique près d'Orosi. C'est sympa mais au final on n'a rien vu de plus que ce qu'on avait déjà vu en arpentant les parcs nationaux et les forêts du pays. Et les panneaux explicatifs sont tout aussi inexistants dans la nature. En effet quand il y en a ils sont tous petits et couvert de mousse.

     

    Laurent qui étudie des orchidées miniatures      Petite pause dans le jardin japonais      Jardin botanique

     

    Jardin botanique      Culture de café, Orosi      La première église dédiée à la Vierge du Costa Rica

     

    Nos visiteurs ayant repris leur avion, nous continuons notre route et décidons d'aller passer un peu de temps sur la côte atlantique, au bord de la mer des Caraïbes. On trouve un super endroit où camper. En effet le Reggae Bar de Cahuita offre tout ce qu'on peut espérer (bonne situation, toilettes, douche, WIFI) et tout ça pour seulement  3$ / pers. A l'heure où j'écris ces lignes ça fait plus d'une semaine que nous sommes là. On profite de l'endroit pour nous lancer dans la recherche d'un moyen de transport entre le Panama et la Colombie. En effet, il n'y a pas vraiment de routes qui relient les deux pays et il faudrait être un peu fou ou suicidaire pour s'aventurer dans la jungle peuplée de miliciens et de cartels de drogue.

    Entre deux journées passées à surfer (sur internet) on part visiter le parc national de Cahuita. On espère y voir un toucan et des aras (ils sont bleus de ce côté là du pays!) mais nous n'avons pas de chance.

     

    Un écureuil qui mange un coco      Basilic ou lezard Jésus Christ puisqu'il peut courrir sur l'eau      Parc national de Cahuita

     

    Dans quelques jours nous allons passer la frontière pour le Panama mais en attendant on profite du beau temps. En effet la saison des pluies se fait désirer (sauf parfois en soirée ou au milieu de la nuit) ce qui n'a rien pour nous déplaire.

     


  • Commentaires

    1
    claude
    Dimanche 7 Juin 2015 à 02:44
    Excellent article et superbes photos ....comme dab .....je vous embrasse bien fort
    2
    mémé lolo
    Dimanche 7 Juin 2015 à 10:06

    Que de beaux et bon souvenirs de ce voyage. Je précise que j'ai joué la sécurité au Pont des crocodiles. Qui sait c'était peut-etre de faux policiers arf

    Bonne continuation et rendez-vous en Argentine cool

    3
    Christian
    Dimanche 7 Juin 2015 à 11:18

    Sam, c'est celui à droite ou à gauche ? arf

    4
    Dimanche 7 Juin 2015 à 16:24
    @ claude : merci, on s'est donné beaucoup de mal pour ça! ;)
    @ Christian : sam c'est celui avec la cape bien sur! :P
    @ meme lolo : on se voit plus au Pérou ? :D
    5
    mémé lolo
    Dimanche 7 Juin 2015 à 19:53

    je t'ai déjà dit qu'on a un métier et que de temps en temps on doit faire acte de présence, il faudra donc faire un choix ou alors les économies doivent suffire encore pour 2 ans. Là, je pense que ça se complique oops

    6
    Mamie MW
    Dimanche 7 Juin 2015 à 23:42

    Je me réjouissais pour voir des photos voilà je suis comblé. MERCI.

    Papi les verra demain!!! Félicitations. Bisous à tous les deux.

    7
    venin
    Lundi 8 Juin 2015 à 16:43

    moi, je confirme ! j'ai touché la peau à christionnnn il est tout doux ! beau voyage , impatiente de la suite mille bises venin

    8
    mamie cricri
    Lundi 8 Juin 2015 à 21:31

    bravo Lise !!!!!ton reportage est interressant et magnifique !!!!nous avons pu suivre les vacances de tes parents grace è vos belles photos et .....pardon celles de Christian merci pour toutes ces nouvelles  bonne continuation et grosses bises à vous deux

    9
    Samedi 13 Juin 2015 à 22:58

    Salut vous deux!

    Yesterday we used first time your nice gift in Jasper National Park!

    Many thanks again for this and all the best for your adventure :-)

    Stefan & Sabine

    10
    Dimanche 14 Juin 2015 à 16:38

    Hi!

    We are glad you did! Enjoy Canada and the rest of your trip! :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :