• Du 7 au 14 décembre 2015

     

    Nous approchons tout doucement de la fin de notre séjour péruvien. Avant de partir, il y a encore 2 endroits que nous souhaitons découvrir: le Canyon de Colca où l'on peut voir des condors des Andes et la ville d'Arequipa qui possède un beau centre ville historique.

     

    Nous sommes donc en route pour l'un des canyons les plus profonds du monde (jusqu'à 3400m, le Grand Canyon aux USA fait seulement 2000m au maximum) et nous faisons un arrêt dans la ville de Chivay, porte d'entrée de la Vallée de Colca. Nous avons la chance d'arriver lors de la fête de Wititi. On célèbre la vierge, les costumes sont colorés et la ville décorée de plats argentés et de peluches suspendues à des arches. C'est assez unique.

     

    Lire la suite...


    8 commentaires
  • Du 6 novembre au 6 décembre 2015

     

    Notre arrivée à Cusco ne se fait pas sans mal. La circulation est dense, les policiers aux feux rouges complètement inutiles (on nous fait signe de passer dans une ruelle à une voie alors qu'il y a des voitures qui arrivent en face...) et on fini par se retrouver devant un escalier dans une rue en très forte pente. On entame une marche arrière et on enclenche le 4x4 boîte courte pour se sortir de cet endroit. On fini par arriver au (seul) camping de la ville, réputé pour être un nid à overlander. C'est en effet le cas, on se retrouve au milieu de 5 véhicules Allemands. Ambiance!

     

    Lire la suite...


    15 commentaires
  • Du 27 octobre au 6 novembre 2015

     

    En quittant la Cordillère Blanche, nous continuons notre route dans les montagnes. Direction Huancayo où la maman de Melba (la propriétaire du camping Swiss Wasi sur la côte) vit. Melba nous avait dit de contacter sa maman qui accepterait à coup sûr de nous accueillir.

    Si on fait un tel voyage, c'est aussi et surtout pour rencontrer des locaux et voici une opportunité en or! Nous envoyons un message à Melba qui nous dit que sa maman est sortie mais qu'il n'y a pas de soucis, elle devrait être revenue d'ici peu et qu'on peut aller frapper chez elle. Ce que nous nous empressons de faire. Le problème c'est qu'elle n'était pas du tout au courant de notre arrivée (Melba n'ayant pas réussi à la joindre). Problème vite résolue par la gentillesse et la bonne humeur de Rina (la maman de Melba) qui, bien que ne nous connaissant absolument pas, nous accueille les bras grands ouverts. Elle nous offre une chambre et nous prépare à manger.

     

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • Du 16 au 26 octobre 2015

     

    Quand on quitte la côte pour rejoindre les montagnes, la route est longue et au milieu du désert, pas super excitant en somme. Heureusement nos chers amis policiers Péruviens sont là pour pimenter la journée.

     

    Le désert du nord

     

    Deux jours plus tôt nous nous faisions arrêter deux fois en moins d'une heure pour une sinistre histoire de lumière. Elles doivent être allumées en journée et le premier policier qui nous arrête soutient qu'elles ne le sont pas. Il me dit ensuite que je les ai allumées en le voyant... Le second nous explique qu'elles ne sont pas assez fortes. Bien que les panneaux "allumez vos lumières basse intensité" s'enchainent, nous devons avoir les feux de croisement... A chaque fois, après .quelques minutes de vives discussions, ils réalisent qu'ils ne nous soutireront pas d'argent et nous laisse filer.

    Nouveau contrôle, nouvelle "infraction": cette fois c'est les vitres teintées de la voiture qui posent problème. En effet au Pérou c'est interdit. Les voitures qui en possèdent sont trop souvent liées à des cas de trafic en tout genre. En ce qui nous concerne, il nous aurait fallu un permis provisoire délivré à la douane. Seulement voilà, à la douane personne n'a daigné voir la voiture et même si on a avait entendu parlé de ça, on doit bien avouer que ça nous était sorti de la tête au moment de notre entrée dans le pays.

     

    Lire la suite...


    9 commentaires
  • Du 05 au 15 + 24 octobre 2015

     

    A chaque fois qu'on s'apprête à entrer dans un nouveau pays, on entend des tas de choses de la part des habitants du pays que l’on quitte. Le Pérou n'échappe pas à la règle. En ce qui le concerne c'était globalement "ne vous attardez pas dans le nord, y'a rien à voir et c'est dangereux!"

    Bon ben ni une ni deux, on sort nos guides, on potasse un peu et on échange nos avis avec Veronika et Michael. Notre décision est prise, on n'écoutera pas les ragots et tout en restant prudents (comme d’habitude) on décide de passer un peu de temps dans le nord à la découverte de sites pré-inca.

     

    Lire la suite...


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique