• Pourquoi ne pas avoir acheté la voiture sur place?

    Voici définitivement l'une des questions les plus fréquemment posées : pourquoi ne pas acheter votre véhicule aux USA / Canada ? Vous économiseriez tous les frais de transferts, et les prix d'achat sont bien plus intéressants là bas, sans compter le change $ / € ???



    Alors oui cela peut paraitre économiquement intéressant : il est facile de trouver des Dodge, Chevrolet, Ford et même certains Toyota à des prix défiant toute concurrence. Nous avions d'ailleurs d'abord envisagé cette alternative, mais avons été confronté à la dure réalité :

    • Dans le cas d'un achat à distance depuis la France:
      • Impossibilité de vérifier l'état de la machine,
      • Il faut quand même être confiant pour envoyer des milliers de dollars à un inconnu en espérant qu'il garde la voiture jusqu'à notre arrivée,
    • Dans le cas d'un achat une fois sur place :
      • Que faire pendant la recherche de la bonne occase ? Les couts induits par cette recherche seront vite élevés (hôtels, transports pour voir des voitures, restauration...)
      • Il faudra probablement se rabattre sur un choix par défaut afin de ne pas trop ralentir le début de l'aventure. Etant donnée l'importance du véhicule dans ce projet, cela est impensable.
    • Dans les deux cas :
      • la pléthore d'annonces à l'échelle USA ne garantie pas que l'on trouve son bonheur dans la zone géographique où nous serons,
      • la plupart des états requièrent une adresse de domiciliation américaine,
      • la réalisation d'un aménagement intérieur sera plus complexe à effectuer qu'en France
      • les consos des moteurs américains sont affolantes !!! 20 L/100 km c'est un modèle économique là bas !
      • pas ou très peu de motorisations diesel disponibles : pas très répandu en AmNord, le diesel est très répandu et moins couteux que le super en AmLatine
      • je n'ose même pas imaginer la complexité du montage pour faire assurer le véhicule dans le cadre du voyage...

     

    Alors que venir de France avec son propre véhicule, hormis l'investissement initial, n'est pas si contraignant :

    • pas de nécessité de passage aux mines pour homologation : le véhicule n'est pas prévu pour être revendu aux USA / Canada, donc il s'agit d'une importation provisoire, ce qui est autorisé,
    • les passages de frontières avec des plaques européennes ne sont pas plus compliquées qu'avec des plaques américaines,
    • en AmSud on évite les problèmes de nationalités : les Européens sont plus appréciés que les Nord Américains
    • notre véhicule diesel et ses 15 L/100 km permettra des économies non négligeables sur les 35 000 km de parcours (1500 / 2000 litres économisés à vue de nez)
    • nous disposons d'un véhicule que nous avons choisi, préparé, testé avant de nous lancer, et plus important encore, nous l'aimons !!!

     

    Voilà, ces arguments nous ont fait opter pour notre solution, en espérant que cela soit un bon choix.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :